Cadre retraité

Le portage salarial pour les séniors actifs et cadres en retraite.

Votre profil

Cadre retraité

Vous êtes cadre retraité, sénior et justifiez d’une expérience professionnelle reconnue. Vous êtes peut-être sans emploi et souhaitez exercer encore quelques années afin de continuer à cotiser pleinement aux caisses de retraite. Vous êtes peut-être en préretraite ou en retraite mais n’avez pas l’intention de quitter le monde du travail. Vous êtes peut-être tout simplement un senior qui souhaite rester actif tout en gardant le contrôle de son organisation professionnelle.
Vos motivations sont diverses : maintenir ou compléter vos ressources financières, conserver un réseau et un lien social, actualiser et transmettre vos connaissances, vous sentir utile, gérer votre temps de travail différemment ou bien éviter l’inactivité…

Pour tous les seniors actifs, le portage salarial se révèle bien souvent une solution idéale, qui leur permet de valoriser leur expérience, tout en conciliant leurs besoins légitimes de liberté et de sérénité. Alors que l’âge reste un frein sur le marché du travail, il se transforme incontestablement en atout sur le marché des indépendants : l’expérience professionnelle est alors perçue comme une réelle valeur ajoutée, et l’âge induit une considération naturelle pour les connaissances acquises.

Votre quotidien

En portage salarial, le sénior agit comme un prestataire indépendant, et échappe ainsi au lien de subordination qu’il aurait de facto s’il était salarié. Il intervient chez son client en toute liberté, gère ses horaires et son temps de travail comme il l’entend, sans soumission aucune. La société de portage le libère des travaux administratifs et lui offre le statut de salarié qui lui permet d’être très protégé par le droit du travail.

Le cadre légal

– Vous n’êtes pas retraité :
Que vous soyez cadre en activité ou cadre en recherche d’emploi, le portage salarial est une solution extrêmement rapide à mettre en œuvre qui vous permet de répondre immédiatement à toute opportunité de mission. Sachez dans tous les cas que Portageo effectuera avant votre embauche un diagnostic complet de votre situation sociale et vous permettra d’exercer votre activité dans le strict respect du cadre légal.

– Vous êtes retraité :
La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2009 (adoptée le 27/11/2008) a redéfini les critères d’exercice d’un emploi salarié pour les retraités. Elle distingue deux profils de salariés retraités:

  • Les salariés retraités qui peuvent cumuler sans restriction leur activité salariée avec la perception de leur pension de retraite (nouveau dispositif) :

Il s’agit :

  • des salariés retraités de 60 ans et plus, bénéficiant d’une retraite à taux plein
  • de tous les salariés retraités de plus de 65 ans

Dans tous les cas, il s’agit de salariés ayant fait liquider leurs retraites au préalable auprès de l’ensemble des régimes de retraite obligatoires dont ils ont relevé.
Ces salariés retraités peuvent reprendre une activité salariée sans condition de délai et n’ont plus à justifier d’un plafond de ressources.
Ce nouveau dispositif est applicable aux assurés du régime général, des régimes alignés et de ceux des professions libérales, des agriculteurs et des fonctionnaires.

  • Les salariés retraités soumis aux anciennes règles de cumul emploi retraite :Il s’agit :
    • des salariés retraités, qui liquident leur retraite avant 65 ans sans justifier du taux plein
    • des personnes qui liquident leur retraite avant 60 ans jusqu’à ce qu’elles aient atteint l’âge de 60 ans

    Ces salariés retraités pourront reprendre une activité professionnelle dans les conditions suivantes :

    • les revenus de l’activité reprise ajoutés aux pensions de retraite (de base et complémentaire) restent inférieurs au dernier salaire d’activité ou à 160 % du SMIC (si cette limite est plus favorable)
    • si elles reprennent une activité salariée chez leur dernier employeur, alors elles devront attendre 6 mois minimum entre la liquidation de la pension et la reprise d’activité (délai inapplicable si la reprise se fait chez un autre employeur)

 

Note / exonérations de charges :

  • Cotisations ASSEDIC (Assurance chômage et AGS) : exonération uniquement pour les salariés retraités de plus de 65 ans.
  • Cotisations de retraite complémentaire AGIRC, ARCCO : exonération de la part salariale (et non de la part patronale) quel que soit l’âge du salarié. (Dispositions également applicables à la cotisation AGFF et à la CET).

Toutes les autres cotisations et taxes sont dues, au même titre qu’un salarié non retraité :
Cotisations d’assurances sociales (assurance maladie, maternité, invalidité, décès), contribution de solidarité autonomie, allocations familiales, accident du travail, assurance vieillesse, contributions d’aide au logement, transport éventuel, CSG et CRDS, et enfin taxes sur salaires (construction, apprentissage et formation professionnelle).
Dans le mois suivant la reprise de son activité salariée, le professionnel porté doit impérativement informer par écrit sa caisse de retraite de base de la poursuite de son activité.

Simulation et informations sur le site : https://www.retraite.cnav.fr
Pour tout savoir sur la réforme des retraites : http://www.retraites.gouv.fr

A vérifier avant de se lancer !

Contactez vos interlocuteurs au sein de votre caisse de retraite, et expliquez-leur le cadre de votre future activité professionnelle. Ils vous indiqueront les conditions de reprise de votre activité professionnelle sous une forme salariée. Dans tous les cas, quelle que soit votre situation, nous établirons pour vous un dossier social sur mesure, sécurisé vis-à-vis de votre caisse de retraite et avantageux financièrement.

Les commentaires sont fermés.