Alain C. Directeur de projet AMOA

Avec des années d’expérience en pilotage des systèmes d’informations puis en Direction de projet et Management, Alain C. à choisi le Portageo pour continuer à apporter ses compétences en matière de fusion de SI, d’intégration de systèmes, d’organisation, de méthodologie et de management de grands projets.

Qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter en quelques mots, nous parler de votre parcours personnel et professionnel ?

« Avec 32 ans d’expérience en pilotage des systèmes d’informations dont plus de 17 ans en Direction de projet et Management de services et 10 ans d’expériences internationales (USA, Canada, Europe), j’ai eu la chance de commencer relativement tôt, à une époque où l’assembleur et le Cobol étaient les langages naturels et où tout était possible ; cela m’a permis de connaître des machines, des systèmes ainsi que des métiers qui ont soit disparu soit ont subi des mutations profondes. Cela m’a permis également de connaître, traverser des époques fastes et d’autres beaucoup plus compliquées en terme d’emploi. Cependant, l’horizon était international et travailler en Europe ou de l’autre côté de l’Atlantique dans des secteurs très variés était vraiment ouvert. »

 Quelles sont les valeurs qui vous portent, en lesquelles vous croyez ?

« Je n’ai jamais cru en un management d’équipes de type pyramidal, et je ne l’ai d’ailleurs jamais pratiqué, ce qui m’a valu certaines tensions à une époque où cela n’était pas « la bonne pratique », mais qui portait ses fruits en termes de résultats et de cohésion. La valeur humaine a toujours été au centre par ces simples questions : pour qui ? Dans quel but ? Quels gains ?»

Faites-nous profiter de votre expérience professionnelle : d’après vous, quelles sont les clés de la réussite ?

« Comme toujours, la valeur « travail », la bonne humeur, l’écoute des autres, et de « tous »  les autres, prendre le temps de la réflexion, bien s’assurer que ce que l’on fait consiste en une amélioration de l’existant pour la communauté et non de la technique pour de la technique. Savoir dire oui est facile et amène à des situations que l’on pourra vous reprocher, savoir dire non est souvent plus compliqué et doit être avancé avec tact mais de manière ferme et  argumentée, tout en restant ouvert aux suggestions.»

Pourquoi avoir choisi d’exercer en portage salarial ?

« M’étant séparé à l’amiable avec ma dernière entreprise, je me suis retrouvé devant un choix, soit repartir à la « conquête » d’un poste dans une entreprise, ce qui, vu ma cinquantaine bien entamée pouvait s’avérer long et incertain. En parallèle, la demande de « renfort » plus ou moins ponctuel est assez forte, le choix entre être indépendant ou en portage salarial n’a été que de courte durée : je préfère me concentrer sur mon métier et mes clients et laisser à ceux dont c’est le métier, s’occuper du reste (cotisations, déclarations…). De plus, le statut de salarié offre des contreparties « rassurantes » par rapport à un indépendant. »

Pourquoi avoir choisi PORTAGEO ?

« Après des recherches sur internet et des comparaisons (moins en terme de pourcentage que de garanties et de services), Portageo s’est naturellement imposée. »

Projetons nous dans l’avenir : comment voyez-vous votre évolution professionnelle ?

« Plutôt que d’évolution professionnelle, je parlerai d’avenir, qui sera comme je l’espère fait de choix de missions qui me conviennent. J’aimerai réaliser des missions à l’international, profiter des périodes « inter‑mission » avec ma famille, rouler avec mon Harley-Davidson, bref vivre. »

Un conseil à donner aux candidats au portage salarial ?

«  Pas d’hésitation, ce statut offre beaucoup d’avantages, mais comme pour tout, la réflexion autour de son projet et de son accompagnement restent les maîtres mots. »

Propos recueillis le 22/10/2014.

Par