Fabienne C. Consultante en Communication

Fabienne C. est consultante en communication et vit à Villeurbanne en région Rhônes-Alpes (69). Elle intervient en portage salarial auprès de clients du secteur privé et public en vue de les aider à définir leur stratégie de communication.

Qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter en quelques mots, nous parler de votre parcours personnel et professionnel ?

« Journaliste de formation, j’ai après quelques années de pratique dans la presse magazine évolué vers la communication d’entreprise : j’ai alternativement occupé des postes en entreprise et en agence, et j’ai aussi connu plusieurs années de freelance. Aujourd’hui, je suis consultante en communication. Un métier dont je maîtrise tous les aspects (événementiel, relations presse, communication de crise), mais j’ai choisi de centrer mon activité sur la communication éditoriale : j’écris toute la journée – sauf quand j’interviewe des gens très souvent passionnants. J’ai vécu plusieurs années aux États-Unis et je suis parfaitement bilingue : c’est un atout très fort en région Rhône-Alpes, où sont présents beaucoup de groupes internationaux, en particulier dans la santé – mon domaine de prédilection. Je suis également chargée de cours à Lyon II depuis plusieurs années : j’y enseigne la communication à des étudiants en IUT. J’ai fait beaucoup de formation dans ma vie professionnelle, avec toujours beaucoup de plaisir.»

Quelles sont les valeurs qui vous portent, en lesquelles vous croyez ?

« Plus que le domaine d’activité de mes clients, ce qui me motive c’est la relation que j’entretiens avec mon contact au sein de l’entreprise. Je sais que le poste de Responsable Communication en entreprise est difficile et s’opère dans de grandes contraintes. Un bon prestataire, c’est celui qui apporte des solutions et qui soulage d’un poids mais c’est aussi une respiration extérieure et un regard différent. J’ai une grande franchise de ton avec mes clients, et je crois qu’ils sont également très « libres » avec moi.»

Faites-nous profiter de votre expérience professionnelle : d’après vous, quelles sont les clés de la réussite ?

« Pour réussir, il y a 3 facteurs clés : l’organisation, l’organisation et l’organisation ! Plus sérieusement : entendre les besoins du client, s’adapter à tous les environnements et – un vrai plus – respecter les plannings. Dans mon domaine particulier, il faut bien entendu aimer les gens, savoir les écouter et décrypter en finesse : je suis souvent étonnée de la liberté de parole des gens que j’interviewe, il arrive souvent qu’ils se lâchent  y compris au plus haut niveau. À moi d’écrire ensuite en fonction de la stratégie de l’entreprise.»

Pourquoi avoir choisi d’exercer en portage salarial ?

« Tout d’abord parce que j’ai été salariée pendant la majeure partie de ma carrière professionnelle et que je ne souhaitais pas changer de statut au milieu du gué. Ensuite parce que rien ne m’ennuie plus que l’administratif… et ma chargée de projets est incontestablement bien meilleure que moi sur ce sujet.»

 Pourquoi avoir choisi Portageo ?

« Une étude comparative sur Internet des frais de gestion et des services proposés m’a assez vite convaincu des atouts de Portageo. Au-delà de la qualité des prestations, j’apprécie la dégressivité des frais de gestion à vie et le fait de toujours avoir la même interlocutrice au téléphone.»

Projetons-nous dans l’avenir : comment voyez-vous votre évolution professionnelle ?

« En portage ! Je n’ai aucune envie de créer ma société ou de retourner travailler en entreprise. J’adore ma vie professionnelle aujourd’hui. Le portage me convient parfaitement.»

 Un conseil à donner aux candidats au portage salarial ?

« Avant tout, ne pas se décourager : les 2 premières années ne sont pas faciles, il faut anticiper financièrement.  Ensuite, travailler sa visibilité, surtout si on œuvre dans la communication : présence sur les réseaux sociaux et site web personnel sont plus qu’utiles. J’ai noué nombre de contacts intéressants grâce à Twitter : ce n’est pas avec un CV que l’on décroche des clients, c’est par son réseau. Enfin, d’un point de vue « business », décrocher un grand compte reste la panacée qui rassure tous les prospects.»

 

Par