Consultants : Êtes-vous sûrs de bien concilier vie privée et vie professionnelle ? Et si vous preniez le temps de souffler !

Consultants : Et si vous preniez le temps de souffler ?Dans un monde où la connectivité est permanente, la frontière entre la vie personnelle et la vie professionnelle est de plus en plus mince. Entre le travail dans votre entreprise, sur le site du client, et le télétravail depuis votre domicile, il devient très difficile de se déconnecter pour se consacrer totalement à sa vie personnelle.

La concurrence exacerbée, les projets aux délais trop courts, le consultant doit toujours répondre présent, et faire en sorte de mener le projet à son terme, quelque soit les contraintes. Lorsque la mission est effectuée dans un groupe international, sur un projet avec des équipes sur différents sites internationaux, la réception des mails peut vite devenir un enfer. En effet, quand les bureaux européens sont fermés, ceux de l’Amérique sont ouverts, puis, les bureaux ouvrent en Asie.

Dans ces conditions, vos journées s’allongent à un rythme effréné, au détriment de votre vie personnelle. Aussi, malgré les contraintes professionnelles, vous devez prendre le temps de souffler, il en va de votre santé et de votre bien-être.

La connectivité permanente, un risque pour la santé

Face à l’injonction d’une disponibilité de tous les instants, non seulement, on en oublie facilement les horaires, mais en plus, même de retour au domicile, il est souvent difficile de ne pas jeter un coup d’œil à ses mails, durant la soirée. Puis, de les traiter en se disant que cela représente du temps gagné sur la journée du lendemain. De sorte, que non seulement, cela empiète sur votre vie privée, mais votre temps de sommeil peut être lui aussi impacté. Lorsque votre journée est terminée, faites-vous violence, et oubliez vos mails, votre téléphone, sauf évidement, si vous êtes d’astreinte, ou en cas d’absolue nécessité.

D’ailleurs, il en est de même pour les réunions tardives. Demandez tout simplement à ce qu’elles soient reportées à un horaire plus convenable pour tous.

D’autant que d’après le corps médical, il est primordial que le salarié puisse préserver sa vie privée des intrusions du monde du travail. Les risques sont bien connus. Cette connectivité permanente est un facteur de stress, le consultant est toujours en alerte. L’ultra connectivité génère une plus faible concentration, de la fatigue mentale. Mais, elle peut aussi conduire à un épuisement professionnel, et avoir des conséquences encore plus dramatiques, notamment en provoquant des crises cardiaques, ou des AVC.

Comment reconnaître les signaux du surmenage ?

Vous êtes irritable, et surtout, vous vous sentez vidé, sans énergie, vous souffrez du dos, vous avez des insomnies, du stress lié au travail, des troubles gastriques ou dermatologique (…) il est temps de vous interroger sur votre pratique professionnelle. Le premier réflexe est d’en parler avec votre médecin.

Prendre conscience de l’existence du problème est déjà le premier pas vers sa résolution. Sachez que statistiquement, à partir de 11h travaillées par jour, vous avez deux fois plus de chance d’être victime du surmenage.

Des limites claires

Aussi, il est important de fixer des limites claires entre votre vie professionnelle et votre vie privé. Lorsque que c’est possible, éteignez ou mettez sur mode avion votre mobile professionnel.

Vous pensez gagner du temps en emportant du travail à la maison ? En faisant cela, vous supprimez la barrière entre ces deux univers. De plus, il y a fort à parier qu’insidieusement, que cela devienne de plus en plus fréquent. Puis, quasiment tous les soirs, vous trouverez une raison pour travailler sur vos dossiers.

L’État a choisi de légiférer afin d’éviter le « blurring », ce terme anglo-saxon évoque, le brouillage entre la vie personnelle et professionnelle du salarié. Le blurring est d’autant plus facilité que les entreprises équipent leurs salariés de smartphones. De cette manière, ils reçoivent en continue des mails, des alertes, des messages…

Entré en vigueur au 1er Janvier 2017, le droit à la déconnexion, oblige les entreprises de plus de 50 salariés, à négocier la mise en place de moyens afin de permettre le respect de la vie privée du salarié. Il s’agit entre autres de permettre au salarié de se déconnecter réellement durant ses soirées, ses week-ends, et ses vacances.

Apprendre à gérer son temps

L’un des facteurs clés pour mener de front sa carrière tout en préservant sa vie privée réside dans la faculté à gérer son temps, et à hiérarchiser ses priorités. Aussi, n’hésitez pas à planifier autant que faire se peut vos journées, avec l’ensemble des tâches à réaliser. Réalisez les tâches les plus complexes en matinée, pour les scientifiques, c’est à ce moment de la journée que votre concentration est à son maximum.

Puis, au fur et à mesure de la journée, vous supprimerez les tâches accomplies, cela vous permettra de visualiser vos réalisations, vous diminuerez ainsi cette impression stressante de ne pas avancer sur vos dossiers.

Surtout, déléguez, cela fait aussi parti des attributions du manager. Une chose est sure, vous ne pouvez pas venir à bout du travail de toute l’équipe. Déléguer est une manière de faire monter en compétence vos équipes, tout en diminuant votre charge de travail, et ainsi votre stress.

Prenez des pauses bien méritées

Votre vie professionnelle n’est pas un sprint, mais une course de fond. Aussi, il est important de préserver votre vie personnelle, de prendre le temps de souffler entre deux missions… Ceci, afin de trouver un équilibre entre votre vie privée et votre ascension professionnelle. Cet équilibre vous permettra de gagner en productivité et en sérénité.

Quelque soit vos impératifs professionnels, votre santé est prioritaire. C’est grâce à elle que vous pourrez optimiser vos performances professionnelles. Aussi, continuez à pratiquer vos loisirs, et faites-en une priorité ; jogging, escrime, sports collectifs, choisissez l’activité qui vous convient. Cette bouffée d’oxygène est vitale, ne dit-on pas un esprit sain dans un corps sain ?

Profitez des transports en commun pour vous plonger dans un bon livre, accordez-vous des déjeuners à l’extérieur, toutes ces petites choses participent à vous apporter des plaisirs simples, en dehors de votre activité professionnelle.

 

Finalement, pour avoir une vie professionnelle épanouie, il faut savoir s’accorder du temps pour soi, ses proches, les activités qu’on aime pratiquer… Ce temps est aussi bénéfique pour votre pratique professionnelle, il vous permet de rester en bonne santé, mais aussi de prendre un peu de recul, sur vos dossiers. Ainsi, vous vous y replongerez avec un œil alerte.

Portageo

À propos de Portageo

Laissez-vous porter par Portageo et ses 15 années d’expertise en portage salarial.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.