Pôle Emploi développe le portage salarial pour lutter contre le chômage

Qualifié de solution « innovante », « sécurisé… moins de contraintes » par Pôle emploi, le portage salarial, à mi-chemin entre le salariat et le statut d’indépendant, semble effectivement être une réponse moderne et adaptée à la crise du chômage.

Le concept du Portage Salarial

Depuis ses premiers pas en France dans les années 80, le Portage salarial n’a eu de cesse de se développer, mais aussi de se structurer. Initialement crée pour donner un statut à de jeunes cadres retraités, il est aujourd’hui un tremplin pour tous les porteurs de projets, les candidats à la reconversion, les jeunes diplômés, les personnes en cumul d’emploi, à temps partagé, les détachés et expatriés et bien d’autres…

Le salarié porté

Dans le cadre d’une activité menée de manière indépendante, un consultant ou un freelance est tenu par la loi d’exercer cette activité avec un statut légal (EURL, auto-entrepreneur, profession libérale…). Devenir indépendant d’un point de vue juridique implique un certain nombre de contraintes comme la tenue d’une comptabilité, la souscription à un nouveau régime social, l’ouverture d’un compte bancaire dédié, une trésorerie suffisante, une gestion exigeante… Le statut d’indépendant, même s’il fait rêver nombre de salariés n’est que peu confortable au regard des risques engagés et la paperasse…

Le portage salarial est une « côte » plutôt bien taillée entre le salariat et l’indépendance. En effet, le salarié porté conserve toute son autonomie en matière de recherche de clients, de négociation de ses honoraires, de durée et de contenu de sa mission, de choix de son temps et de son lieu de travail… Tout cela est fait en compagnie de la société de portage salarial qui apporte au consultant le soutien nécessaire (analyse, conseil, formalisme).

Une fois qu’il a signé son contrat pour une durée limitée, plus ou moins longue, il peut alors se consacrer intégralement à sa mission. C’est la société de portage salarial qui prend le relais administrativement, socialement, fiscalement et juridiquement. Elle s’occupe du recouvrement de ses factures et autres frais préalablement négociés (frais de route, d’hébergements…) auprès du client et va transformer ses honoraires en salaire. Ainsi l’indépendant devient le salarié de la société de portage salarial, tout en conservant son autonomie commerciale avec son client.

L’entreprise cliente

Là encore, côté client, le portage salarial est transparent. L’entreprise cliente bénéficie des compétences d’un indépendant ou d’un freelance pour une durée limitée sans aucune contrainte d’embauche. Elle s’octroie une prestation de service extérieure. Une fois le contrat négocié, l’entreprise cliente reçoit les factures émanant de la société de portage salarial correspondant au contrat préalablement négocié avec l’indépendant. Elle s’en acquitte simplement et la passe en comptabilité comme n’importe quelle autre facture (pas de charges sociales…).

La société de portage salarial

Les sociétés de portage salarial sont à même de salarier toutes les femmes et tous les hommes qui sont professionnellement indépendants (sous certaines conditions cependant). Ces derniers doivent être autonomes, relever d’un certain niveau de compétence, exercer leur activité sous forme de prestations intellectuelles et ne percevoir, une fois leurs charges déduites, pas moins de 2 452€ brut par mois hors indemnités. Ces sociétés salarient les indépendants soit sous la forme d’un CDD qui couvre la durée de la mission qu’ils ont souscrit avec leur client, soit en CDI lorsqu’ils enchaînent les missions. Elles se chargent du recouvrement des honoraires conclus entre l’indépendant et l’entreprise cliente. Elles transforment ces honoraires en salaire en s’acquittant, pour les salariés qu’elles portent, des charges salariales et patronales. Elles prennent aussi en charge les volets administratifs, juridiques, sociaux…

Mais le rôle des sociétés de portage salarial ne s’arrête pas là. Elles épaulent, conseillent et proposent des formations à leurs salariés.

Le Portage salarial : pour qui ?

Salariés du secteur privé, cadres en recherche de reconversion, porteurs de projets, freelance, consultants indépendants, retraités, jeunes diplômés, chômeurs… Le portage salarial s’adresse à toutes celles et à tous ceux qui aspirent à l’indépendance et à la sécurité.

Comme le souligne très justement Pôle Emploi, le Portage salarial est une solution innovante parfaitement adaptée aux nouveaux marchés du travail, en France comme à l’international. Vous avez un projet et vous souhaitez tester sa viabilité au travers d’une expérience grandeur nature ? Le portage salarial est aussi fait pour vous. Vous avez une expertise, vous êtes actuellement au chômage et ne trouvez pas d’emploi par les vecteurs classiques ? Tournez vous vers le Portage salarial pour des missions plus ou moins longues et remettez ainsi le pied à l’étrier. Jeune retraité, vous vous ennuyez et désirez continuer une activité sans pour autant perdre vos droits ? Allez faire un tour du côté du Portage salarial. Jeune diplômé, vous manquez encore d’expérience ? Le Portage salarial est l’occasion idéale pour mettre vos compétences au service d’entreprises requérantes et de cumuler les expériences et les missions….

Bref, vous l’avez vu, le Portage Salarial vous ouvre le champ des possibles afin de ne pas perdre de temps. De plus, dans ce milieu unique et novateur, outre la multiplication des expériences, vous allez avoir l’occasion de vous tisser un nouveau réseau professionnel particulièrement riche. Avec la possibilité qui vous est ainsi donnée, vous vous consacrerez à 100% à votre activité sans ne plus jamais être parasité par la paperasse, l’administratif ou le juridique.

Portage salarial et allocations chômage ?

Vous l’aurez bien compris dans nos précédentes explications, le portage salarial vous confère un statut de salarié à part entière. Donc, comme tout salarié du privé, vous cotisez et avez donc des droits à l’assurance chômage, vous relevez du régime général de l’assurance maladie, vous avez une couverture prévoyance, des droits à la retraite… Et bien d’autres avantages inhérents à la convention collective entrée en vigueur au 1er Juillet dernier (Convention Collective des Salariés en Portage Salarial).

Vous êtes demandeur d’emploi et vous souhaitez réaliser des missions ponctuelles ?

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez cumuler vos indemnités mensuelles et les revenus que vous tirez d’une mission en portage salarial. Pour ce faire, trois conditions doivent être respectées : vous devez être inscrit à Pôle emploi, justifier d’un cumul d’au moins 110 heures de travail dans le mois et ces revenus doivent être inférieurs à 70% du salaire de référence. En attendant la réforme de l’assurance chômage qui devrait voir le jour dans le courant de l’année 2018, le cumul de l’ARE et des indemnités de missions n’est possible que sur une durée maximale de 15 mois (sauf pour les plus de 50 ans). Cela vaut donc pour les demandeurs d’emploi déjà bénéficiaires de l’ARE.

Si en revanche vous êtes déjà salarié porté et que vous souhaitez connaître vos droits en fin de mission, sachez que Pôle emploi calculera votre indemnisation à partir de la valeur du salaire journalier de référence, soit : 57% du SJR ou au mieux 40,4% du SJR + 11,76€ (sans toutefois être inférieure à 28,70 € ni dépasser les 75% du SJR).

L’attractivité du Portage salarial

Idéal pour assurer des périodes de transition, le Portage salarial est la réponse la plus moderne et la plus adaptée au marché de l’emploi tel que nous le vivons depuis une vingtaine d’année. Véritable veille de l’emploi, il s’adapte en permanence et a su, au fil des ans, obtenir la reconnaissance des pouvoirs publics. Particulièrement performant, il permet aussi à n’importe lequel de ses salariés portés de tisser un réseau professionnel et relationnel de qualité.

A l’heure des réseaux sociaux et de l’esprit de partage, les salariés portés sont bien conscients que la cohésion et l’entraide sont de formidables vecteurs de performance.

Portageo, une société de portage salarial ouverte à tous

Créée il y a plus de dix ans à Toulouse, Portageo est une société de Portage salarial qui a su acquérir ses lettres de noblesse mais aussi une notoriété au plan national et international, pour des salariés à forte valeur ajoutée. Savant mélange de rigueur et d’anticipation, Portageo est aussi largement plébiscitée pour son environnement unique de travail. Parce qu’ici l’entraide, la convivialité et le sérieux sont des valeurs essentielles, 90% de ses salariés portés se disent bien dans leur job. Ici, pas besoin de trésorerie pour lancer son activité. Nos équipes se chargent de la gestion administrative et juridique de vos contrats. Vous êtes payés chaque fin de mois selon les honoraires que vous avez vous même négociés avec vos clients, vous bénéficiez de tous les avantages sociaux liés à une grande structure, du soutien, d’un interlocuteur dédié, de formations, mais aussi des conseils avisés de notre département juridique, de nos Conseils qui viennent en appui à la Direction Générale de l’entreprise. Avocats, expert-comptable, Commissaire aux Comptes, sociétés de Conseils, sont le quotidien de Portage pour répondre à toutes les sollicitations des plus de 400 salariés portés actifs, tous les mois

Cette convivialité qui règne entre les salariés portés permet à chacun de se tisser un nouveau relationnel dans lequel la cooptation est de mise.

De contrats en contrats on se rend compte, au fil du temps, que les salariés portés de Portagéo n’ont que bien peu d’angoisses quant à leur avenir. En multipliant les missions et les expériences, ils sont au fait des dernières avancées technologiques et ont une vision largement avant-gardiste du marché de l’emploi, en France comme à l’international. Avec un tel état d’esprit, ils sont une véritable valeur ajoutée pour les entreprises clientes qui les missionnent. Notre siège social, à Toulouse, nous permet aussi d’être à la pointe dans l’une des métropoles les plus innovantes de France.

Portageo

À propos de Portageo

Laissez-vous porter par Portageo et ses 15 années d'expertise en portage salarial.
Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.