chevron_right

Le CV de Consultant : astuces pour créer un profil qui cartonne !

Le CV de Consultant : astuces pour créer un profil qui cartonne !

Une des questions que de nombreux salariés se posent avant de devenir consultant indépendant est : ai-je besoin d’un CV  pour prospecter mes clients ? Valoriser son expertise est tout l’attrait du métier de consultant indépendant. Mais entre la définition de son offre et la prospection, nous vous conseillons de bien démarrer votre activité d’indépendant en commençant par mener un travail de réflexion personnel, destiné à mettre en évidence vos savoir-faire et savoir-être principaux.

Quelques pistes de réflexions et astuces pratiques pour bien démarrer !

Nous avons bien conscience qu’en tant que consultant, vous êtes expert dans votre domaine et n’avez pas forcément la fibre commerciale. La plupart d’entre vous redoute l’exercice   « se vendre » au cours de la phase prospection et négociation avec le client. L’idée est de préparer au mieux cette rencontre afin d’optimiser vos relations et futures missions.
Pour cela, il est important de bien construire son CV et de l’adapter en fonction du destinataire concerné. Vous pouvez l’articuler à la différence d’un CV chronologique classique, sous forme de thématiques. Cette solution est très utilisée par de nombreux freelances et très appréciée par les entreprises en recherche de prestataires extérieurs. Cela permet à votre client de visualiser rapidement vos connaissances, expériences professionnelles dans un domaine de compétence précis.

Pensez à bien structurer et organiser votre CV de Consultant !

En effet, en tant que futur indépendant, vous avez déjà travaillé pour la plupart d’entre vous, sur un grand nombre de projets différents. Il est donc important de déterminer des objectifs, de définir les missions sur lesquelles vous souhaitez intervenir. Ce travail vous servira de clé de voûte à la construction de vos arguments. Il est donc préférable de synthétiser votre expérience plutôt que d’énumérer des projets éloignés de votre spécialisation.  Par ailleurs, vous pouvez compléter votre « CV thématique » en incluant les modules de formations que vous avez déjà dispensé.
Enfin, il est important de soigner la présentation de votre CV, éviter les fautes d’orthographes car il représente en quelque sorte votre carte de visite. C’est votre première approche avec le client.

Un exemple concret de CV  de consultant utilisé par des freelances :

Partie 1 : titre de votre CV, votre spécialisation d’intervention

Il vous suffit de préciser votre métier, l’intitulé de votre poste par exemple «  consultant en ressources humaines, développement personnel ». Cela permet au client d’identifier votre profil et lui donner envie ou non de parcourir davantage votre CV.

Partie 2 : vos données personnelles

Il est important de renseigner des informations actualisées : date de naissance, prénom, nom, coordonnées, disponibilité (immédiate), mobilité géographique (régions concernées et/ou internationale…), tarif journalier ou ne serait-ce qu’une fourchette pour donner un ordre d’idée. Vous pouvez également ajouter une photographie qui vous valorise, située en haut à droite. Enfin, il est important de mentionner une adresse de votre site internet si vous en avez un.

Partie 3 : vos connaissances et compétences professionnelles  

 

  • Le descriptif de vos tâches et responsabilités reçues
  • Les types de modules déjà réalisés, les publics visés
  • Vos connaissances informatiques et linguistiques en précisant votre niveau

Il est important de fonctionner par mots clés, notamment si votre CV est en ligne sur internet. En effet, prenons comme exemple le cas d’une entreprise en recherche d’un ingénieur pour une mission développeur JAVA. Il vous faut préciser et intégrer le mot clé « JAVA » pour optimiser votre visibilité.

Partie 4 : études, diplômes et formations suivies  

Comme vous le savez, le réseau est très important, notamment celui des écoles et formations suivies. Votre client peut lui aussi avoir fréquenté votre établissement ou connaitre un intervenant. Cette coïncidence peut-être favorable et instaurée un climat de confiance. Parfois, le client exige un freelance ayant suivi telle ou telle formation. Il est donc important de renseigner ces informations.

Partie 5 : vos références clients  

Enfin, il est intéressant de mentionner les références des entreprises avec lesquelles vous avez travaillé. De nombreux organismes de formation, étant l’intermédiaire entre vous et le client final, le demandent. En effet, ils s’engagent auprès du client sur la pertinence de votre candidature, votre expertise et vous positionnent sur la mission. Il est rassurant pour eux d’avoir des références et parfois même des recommandations.  Cette information est un point fort à ne pas négliger. N’oubliez pas que le réseau est très important et que dans l’univers des consultants et des formateurs, tout le monde se connait !

Partie 6 : vos centres d’intérêts / hobbies –un  petit peu plus sur vous !

Cette rubrique est très importante car elle permet de dévoiler un trait intéressant de votre personnalité et constitue un apport déterminant. N’oubliez pas qu’en face de vous, vous avez un être humain qui partage certainement des activités et passions communes. Cela peut détendre l’atmosphère et faire basculer l’entretien !
Nous espérons que nos recommandations vous aideront à valoriser votre expérience ! N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en discuter !  Ainsi, nous pourrons à ce moment là vous apporter des conseils personnalisés quant à la construction de votre CV !

Contactez-nous

Nos consultants RH vous rapellent immédiatement pour vous proposer la solution de portage salarial la plus adaptée à votre situation personnelle

keyboard_arrow_up