La grande richesse des freelances ? La liberté… et les compétences !

Qu’est-il de plus important que la liberté ? En tout cas, la liberté est certainement une des valeurs prépondérantes des freelances. Mais ce n’est pas la seule, et nous devons parler de l’extrême richesse de valeurs de cette communauté.

 

Une grande richesse de compétences

La première des richesses qui saute aux yeux dès qu’on pénètre le monde des indépendants, c’est la très grande diversité des compétences qu’ils maitrisent. Évidemment le savoir-faire affiché de leur métier, indiqué sur leur carte de visite. Ce sont généralement des experts de leur domaine, et ils ont très souvent approfondi des thèmes d’excellence. Souvent, l’indépendant a développé des compétences complémentaires, qui lui permettent d’évoluer en «tout terrain». Elles sont techniques, mais aussi relationnelles. Dans tous les cas, le consultant indépendant se forme continuellement, au travers de ses missions, d’actions personnelles qui le maintiennent à la page et même à l’avant-garde, et grâce à un réseau de pairs.

Une infinie richesse d’expériences

Ces compétences riches, ils les ont souvent mis à l’épreuve chez de nombreux clients, dans des contextes et des cultures d’entreprise parfois très fort différents. Les indépendants rassemblent généralement des expériences très variées, une grande richesse de connaissances et de situations. Ils savent ainsi appliquer leur métier dans des conditions très différentes et spécifiques, avec une grande agilité. C’est un de leurs points forts : ils s’adaptent, ils confrontent et adaptent, ce sont des acteurs de la « fertilisation croisée ». Pour autant, ils sauront respecter le savoir-faire de ses clients en toute confidentialité. C’est une femme ou un homme intègre et soucieux de sa réputation, sa meilleure recommandation. Car en effet, le freelance doit avoir du savoir-être. Il sait se faire accepter, toujours en apportant sa compétence mais aussi une attitude attentive, respectueuse sans compromission avec la réalité. Car il doit dire les choses, positives ou négatives. Son statut d’indépendant le facilite, mais la manière lui appartient.

Une capacité à convaincre

Le freelance, le consultant indépendant, a une caractéristique propre : il agit en indépendant, ce qui ne veut pas dire qu’il est seul, ou solitaire. L’indépendant est en réalité très intégré au monde social qui l’entoure. Pour pouvoir agir en indépendant, il doit avoir une force personnelle et une capacité de communiquer hors du commun. Car il sait « se vendre », promouvoir ses qualités humaines et projeter la réussite de ses actions. Voilà une des grandes richesses de ce statut si particulier. Ne l’oublions pas, le portage salarial s’adresse à des personnalités autonomes, capables de négocier leurs missions avec leurs clients, puis de la gérer au quotidien. Dans certains cas, cette capacité à convaincre s’exercera pleinement dans son métier même : management de transition, choix d’une infrastructure ou d’une stratégie commerciale. Presque toujours, il faudra au moins dépasser certaines réticences ou entrainer une adhésion dans son activité quotidienne. L’indépendant finit toujours par agir en convaincu, parce qu’il maîtrise son sujet, parce qu’il a analysé et s’est forgé une opinion bonne et profitable pour son client.

 

L’apport du portage salarial : de la richesse en plus !

On l’a vu, le monde des indépendants est d’une richesse formidable, humaine, technique, relationnelle. Comment le portage salarial arrive-t-il à contribuer à cette richesse ? En optimisant la plus-value des freelances.

Comment améliorer la chaine de valeur du freelance ? Si l’indépendant n’est pas un ermite, il doit cependant tout gérer seul : les problématiques de ses clients, les siennes propres et celle de sa vie privée, comme nous tous. Les problématiques de ses clients sont ses priorités professionnelles, mais dans quelle mesure les problématiques administratives contribuent-elles à améliorer son service ? C’est sur ces thèmes que le portage salarial va apporter sa contribution à la chaîne de valeur.

Des métiers à forte valeur ajoutée

Un point fort du portage salarial : les métiers exercés sont toujours des métiers à forte valeur ajoutée. En effet, les clients attendent des consultants qui leur apportent des solutions. Sur des métiers qu’ils ne maîtrisent pas, faute de personnel ou parce qu’ils sont nouveaux ou hors cœur de cible, pour compléter efficacement et rapidement leurs équipes, ou pour résoudre des difficultés spécifiques. Le freelance n’est jamais à la remorque, mais au contraire fait bouger les choses. Le top 10 des métiers chez Portageo démontre s’il en était encore besoin leur haut niveau de qualification et de rémunération : consultants digital, e-learning, sécurité informatique, automaticien, manager de transition, expert en industrie, consultant aéronautique, consultant achat et logistique, consultant GMS agroalimentaire, formateur en reprise d’entreprise. Les taux horaires de ces prestations avoisinent généralement les 400€/jour, souvent plus.

La grande variété des secteurs concernés par le portage salarial

Le portage salarial mérite vraiment d’être bien connu, car il adresse une grande diversité de secteurs d’activité. Rappelons-le, il s’agit de toutes les prestations intellectuelles, à l’exception des professions réglementées. Le champ est très large : communication, formation, marketing et stratégie, ressources humaines et coaching, informatique et multimédia, organisation et qualité, bien d’autres encore. Portageo surfe en plus sur une vague technologique, en partie due à son leadership toulousain, avec un podium constitué du secteur IT, de celui du marketing et de la communication, et du secteur des réseaux et télécom. Cet ancrage s’accompagne d’une diversification et d’une montée en puissance d’autres secteurs : automobile, journalisme/rédaction, sécurité, sanitaire /santé, traduction interprétation, transport/logistique, finance et fiscalité, etc. Le champ s’est d’ailleurs élargi les derniers temps, depuis la mise à jour de la réglementation du portage salarial : il y a donc une place pour tous !

Protéger la liberté du taux journalier

C’est certainement le plus grand apport du portage salarial : le freelance conserve la liberté de négocier son taux journalier. C’est lui qui maximise la valorisation de ses prestations, en fonction de sa compétence, de son expérience et de la plus-value qu’il va apporter à ses clients. Il continue également à pouvoir facturer à son client les frais professionnels engagés pour la mission, cela sans commission. La marge retenue par la société de portage étant mineure et plus qu’amortie en gain de temps , le consultant indépendant continue ainsi sous ce régime à « fabriquer son propre salaire ».

Optimiser le temps utile du freelance

Le temps est une ressource critique pour l’indépendant qui doit réaliser ses missions et toujours chercher les prochaines. Il y a donc des temps d’investissement, des temps de production et des temps de dépense de fonctionnement. La fonction de chef d’entreprise, même unipersonnelle, est extrêmement chronophage, à un rythme peu maîtrisable. Comme on le dit, le salarié qui rentre chez lui n’a plus de contraintes administratives : son employeur s’en occupe pour lui. L’entrepreneur indépendant, lui, doit s’occuper de tout. Toute heure qu’il doit passer sur un formulaire administratif réglementaire, c’est une heure de moins de production ou de prospection. C’est en réalité une dépense à valoriser en tjm ! Le portage salarial a pour avantage de gérer une très grande partie des temps administratifs du freelance, qui peut alors augmenter fortement la proportion de temps utile et rémunérateur. La profession du portage salarial s’est calée sur le meilleur compromis en matière de valeur ajoutée pour le freelance. En clair, le coût de l’heure équivalente de gestion est plus faible que la même heure vendue au Client. C’est tout bénéfice pour le freelance.

Optimiser les charges

Dès que le chiffre d’affaires devient significatif, les charges obligatoires s’accumulent pour l’entrepreneur indépendant, en particulier les assurances personnelles sociales et professionnelles de tous ordres. Chômage, santé, responsabilité. S’il veut bien protéger son avenir et sa famille, il devra souscrire (seul) des contrats complémentaires aux contrats obligatoires. Évidemment, le statut de salarié inclut de fait les protections sociales.Et c’est aussi pourquoi Portageo a souscrit des contrats d’assurances professionnelles négociés à une meilleure échelle qui bénéficieront à tous les portés. Le portage salarial optimise donc globalement, en coût et bénéfices, les charges sociales et professionnelles réglementaires. Petit bonus Portageo, les frais professionnels de fonctionnement non facturables, stylos, timbres et compagnie, qui on le sait peuvent avoisiner jusqu’à 20% du chiffre d’affaires, peuvent être déclarés en ligne sur le portail. Il s’agit bien de remboursement de frais pris sur la facturation, sans charges sociales.

Apporter la sécurité

Le statut de salarié porté apporte naturellement une sécurité en matière d’assurance chômage, maladie et retraite. Mais ce ne sont pas les seuls risques auxquels doivent faire face les freelances. L’entrepreneur indépendant doit en plus des tracas administratifs faire face à d’autres contraintes qui peuvent se révéler très lourdes : la trésorerie, les litiges potentiels ou du moins la responsabilité civile. Ce sont des charges et des ennuis potentiels lourds de conséquences. La Société de portage assume ces responsabilités pour le porté. La responsabilité civile est réglementairement celle de la société de portage, puisqu’elle porte légalement la prestation. En cas de démarrage d’activité, le freelance pourra démarrer une prestation quasi immédiatement, sans devoir engager tous les frais de création d’entreprise avec son fond de roulement initial. Enfin, inutile de redouter les délais de paiement du client, Portageo inclus dans ses frais l’avance sur salaire : c’est un service sans surprise. 100% des salaires sont réglés, indépendamment de la perception effective des honoraires clients, et Portageo assure la relance client administrative : toujours du temps gagné. Des difficultés juridiques avec votre client ? Tout peut arriver malheureusement. Portageo connaît parfaitement tous les secteurs d’activité concernés, et contracte des assurances risque client adaptées. Son service juridique professionnel prend en charge l’assistance juridique lorsque vous en avez besoin. Une mission à l’étranger ? Vous bénéficiez d’une assurance rapatriement ! Les exemples de sécurisation de votre activité sont légion, les conditions sont transparentes, et Portageo est renommé pour son écoute, sa disponibilité et sa réactivité à votre égard.

La grande richesse que vous apporte Portageo : vous faciliter votre activité

Passer par Portageo, c’est intégrer une structure efficace et attentive, être accompagné par une équipe humaine et compétente. Le portage salarial est un triptyque trois fois gagnant : votre client, Portageo qui se doit d’être pérenne, et vous qui restez libre, en toute sérénité et dans les meilleures conditions financières.

Portageo

À propos de Portageo

Laissez-vous porter par Portageo et ses 15 années d'expertise en portage salarial.
Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.