chevron_right

Portage Salarial : TOP 30 des questions les plus posées !

Vous êtes nombreux et nombreuses à nous poser des questions sur le fonctionnement du portage salarial. En mettant fréquemment à jour notre base de connaissance, nous pouvons désormais vous faire bénéficier d’un outil intuitif et instantané, qui permet de répondre à plus de 90% de vos interrogations. Quelles sont donc les questions les plus consultées par les candidats au portage ?

1. Quel Salaire Minimum & Chiffre d’Affaires mensuel à facturer ?

En portage salarial, vous bénéficiez d’une rémunération minimale (Convention collective – article 21.3) Qui ne peut etre inférieure à 77% du plafond horaire de sécurité sociale. Soit,un salaire minimum au 1er juillet 2018 de 2 919 € brut total pour un salarié porté travaillant à temps plein. Lire la suite.

2 . Comment est calculé mon salaire ?

Le montant de votre salaire mensuel  en portage salarial dépend directement de votre chiffre d’affaires mensuel HT facturé tous les mois.  De ce montant plusieurs éléments propres au fonctionnement du Portage salarial sont ensuite déduits  pour obtenir le Net à payer définitif. Lire la suite.

3. Qu’est-ce que le portage salarial ? (définition)

Définir le Portage Salarial simplement reviens à dire : travaillez en indépendant avec les avantages du statut de salarié. Ce statut  permet en effet de réaliser des  missions auprès de clients, sans avoir à créer d’entreprise. Lire la suite.

4. Le Portage Salarial pour quels profils ?

La plupart des profils sont compatibles pour se lancer en Portage Salarial. Voici quelques exemples de profils et situations professionnelles les plus rencontrés en Portage salarial. Lire la suite.

5. Les frais de gestion : de quoi parle t-on ?

Les frais de gestion en portage salarial  correspondent à l’ensemble des services mis à disposition tout au long de votre activité en Portage salarial. Lire la suite.

6 . Quelle est la meilleure société de Portage Salarial ?

Il serait extrêmement prétentieux de s’autoproclamer comme étant la meilleure société de portage salarial.

Malheureusement, vous aurez peut-être remarqué au cours de vos recherches, que certains de nos confrères s’auto-proclament de tous les noms.  « N°1 du portage », « Pionnier », « Leader en Portage Salarial », ou encore « Acteur historique ». Toutes ces déclarations sont faites sans chiffres solides ni données fiables à l’appui. Lire la suite.

7. Quelles sont les activités et métiers compatibles ?

Le Portage Salarial est compatible avec la plupart les métiers et activités de type intellectuelles auprès d’une clientèle professionnelle. Le Portage Salarial peut être utilisé pour des prestations effectuées en France comme à l’étranger pour des missions ponctuelles ne pouvant pas dépasser 3 ans. Lire la suite.

8. Les Frais Professionnels, c’est quoi ?

En portage salarial la restitution des frais professionnels est directement issue de votre chiffre d’affaires réalisé ( honoraires + frais), la part de ce chiffre d’affaires restituée au titre de remboursement est totalement exonérée de cotisations sociales et ne sera pas imposable sur le revenu, sous certaines conditions et limites. Lire la suite.

9. Quelles sont les principales sociétés de Portage Salarial sur le marché ?

Un nombre important de personnes intéressées par le Portage salarial sont souvent en recherche d’un classement de sociétés de portage salarial, pour comparer les différentes offres de services. C’est une démarche toute à fait normale, que nous recommandons d’ailleurs vivement. Lire la suite.

10 . Quelle est la durée maximum d’une mission ?

La durée maximum d’une mission pour un salarié porté chez une entreprise cliente en Portage salarial ne peut excéder 36 mois pour un salarié en CDI, et 18 mois pour un salarié en CDD. Lire la suite.

11. Quels tarifs pratiquer pour vendre mes prestations ?

Le tarif de prestation pratiqué varie selon divers paramètres : degré d’expertise, durée de la mission, nature de la mission ainsi que les prix du marché. Il peut être facturé à la journée ou au taux horaire et ne doit être ni trop élevé ni trop bon marché, cela dépend réellement de vous et il est crucial de bien fixer votre tarif journalier moyen (Tjm) avant de vous lancer. Lire la suite.

12. Quel est la différence entre un CDI de portage salarial et un CDI classique ?

Le CDI de portage salarial est soumis aux dispositions de droit commun du CDI avec les spécificités suivantes. Lire la suite.

13. Suis-je indemnisé en cas d’arrêt maladie ?

Oui, bien entendu, pour être indemnisé par la Sécurité sociale au cours des 6 premiers mois d’arrêt maladie en portage salarial, il faut remplir les conditions suivantes. Lire la suite.

14. Que se passe t-il en cas d’impayés clients ?

Votre société de portage est responsable des retards de règlement de vos clients et les gère pour vous dans le strict respect de vos consignes sur le dossier. Lire la suite.

15. Est-ce-que le Portage salarial ouvre des droits au chômage ?

Oui, depuis le 23 juin 2011, l’UNEDIC a décidé d’accorder aux salariés portés le bénéfice des prestations de l’assurance chômage, sous réserve de la conformité de leur situation. Cette décision a été détaillée par la circulaire Pôle Emploi, N°2013-15 DU 18 JUILLET 2013  et n’indemnise les salariés portés que si les conditions suivantes (cumulatives) sont remplies. Lire la suite.

16. A-t-on droit à des congés payés ?

En tant que salarié porté vous bénéficiez comme un salarié classique de droits aux congés payés (2,5 jours ouvrables par mois). Conformément aux dispositions du Code du travail. Vous percevez tous les mois sur votre bulletin de salaire une indemnité de congé payés égale à 1/10e de votre rémunération brute totale perçue. Lire la suiteLire la suite help_outline.

17. Quel est la différence entre un CDD de portage salarial et un CDD classique ?

Le CDD de portage salarial est régi par le droit commun du CDD en matière de période d’essai, indemnité de congés payés, rupture anticipée, échéance du terme, et indemnité de précarité. Ses spécificités par rapport au CDD de droit commun sont les suivantes. Lire la suite.

18. Puis-je cumuler les indemnités ASSEDIC avec mon salaire  ?

Oui, ce cumul en portage salarial est possible sous certaines conditions établies par les Assedic. Pour ce faire vous devez contacter directement les services des Assedic pour connaître vos droits en la matière (indemnités, durée, etc.). Lire la suite.

19. Impôt sur le revenu en portage salarial, comment ça marche ?

La gestion de l’impôt sur le revenu en Portage est identique au salariat classique, vous êtes soumis au même régime d’imposition qu’un salarié et à ce titre, conformément à la législation en vigueur depuis le 01/2019 votre impôt sur le revenu sera directement prélevé sur votre salaire dans le cadre du prélèvement à la source. Lire la suite.

20. A-t-on droit à la formation professionnelle continue ?

En portage salarial, vous bénéficiez des mêmes avantages qu’un salarié concernant la formation continue au travers de plusieurs dispositifs. Lire la suite.

21. Pouvez-vous me trouver des missions chez vos clients ?

Aujourd’hui, il existe beaucoup de mauvaises pratiques en portage salarial. Certaines sociétés vont vous séduire en vous parlant de leur réseau et des possibilités de placement chez leurs clients. Ils s’agit la d’une pratique illégale (à ce jour), apparentée au délit de prêt de main-d’œuvre. Lire la suite.

22. Comment réaliser une mission à l’étranger ?

Le portage salarial international est une solution offerte à tous les professionnels indépendants qui sont amenés à travailler à l’international afin de réaliser une mission à l’étranger, dans deux types de situations. Lire la suite.

23. Quels sont les inconvénients du portage ?

Dans l’esprit de certaines personnes, les inconvénients du portage salarial peuvent être présents : charges sociales trop élevées, frais de gestion importants, métiers restrictifs ou encore ressentir un certain éloignement de l’entreprenariat traditionnel ou du freelancing. En réalité, il n’en est rien, et cette pensée émane la plupart du temps des idées reçues sur le portage salarial. Lire la suite.

24. En Portage Salarial, que se passe-t-il en fin de mission ?

Au terme de son contrat de travail, le salarié porté peut faire valoir ses droits aux indemnités chômage dans les conditions dé­finies actuellement par la circulaire Unedic n°2015-10 du 11 juin 2015 et l’instruction Pôle Emploi n°2015-50 du 31 juillet 2015.

25. Quelles sont les obligations du client  ?

Toute entreprise cliente souhaitant bénéficier des prestations d’un salarié porté  doit conclure avec l’entreprise de portage salarial du salarié porté un contrat commercial de prestation de portage salarial qui détaille les éléments essentiels de la négociation intervenue directement entre le salarié porté et l’entreprise cliente (Art L.1254-22 du code du travail). Lire la suite.

26. Comment conclure un contrat commercial  ?

Pour établir un contrat de portage salarial conforme au cadre légal, l’entreprise et le consultant doivent convenir ensemble d’un contrat de prestation de service en portage salarial. La particularité de ce contrat tient au fait qu’il est négocié uniquement entre l’entreprise cliente et le salarié porté. Lire la suite.

27. Puis-je obtenir le statut cadre ?

Le portage salarial est destiné aux professionnels autonomes avec un statut cadre. Le statut cadre ne présente pas de surcoût en terme de frais de gestion chez Portageo, mais il doit correspondre à une réalité professionnelle.

28. Peut-on cumuler plusieurs emplois  ?

Il est possible sous certaines conditions de cumuler plusieurs emplois (par exemple un emploi principal chez un employeur « classique » et un emploi « complémentaire » en portage salarial. C’est un cas de figure très fréquent.

29. Quelles sont les obligations d’un salarié porté ?

Le salarié porté doit justifier d’une expertise, d’une qualification et d’une autonomie qui lui permettent de rechercher lui-même ses clients et de convenir avec eux des conditions d’exécution de sa prestation et de son prix. Le choix de l’entreprise cliente lui appartient (Art.L.1254-2 du code du travail et  Convention collective du portage salarial chapitre I). Lire la suite.

30. Puis-je avoir un nom commercial ?

L’utilisation d’un nom commercial en Portage est possible pour faciliter la prospection avec vos clients sous certaines conditions. Lire la suite.

 

D'autres questions vous traversent l'esprit ? Vous vous demander quel intérêt de recourir à une société de portage salarial et quels services sont proposés par cette dernière ? Consultez notre centre d'aide pour en savoir plus.

En savoir plus

Questions fréquentes sur le Portage salarial

Explorez notre base de connaissances sur le fonctionnement du Portage salarial.
 

L'offre Portageo

Une offre de frais de gestion dégréssifs à vie avec un accompagnement 100% personnalisé pour développer votre chiffre d’affaires.
 

Avis et témoignages

Découvrez le choix unanime de centaines d’indépendants qui vous aideront dans le choix délicat de votre société.
 

Contactez-nous

Nos consultants RH vous rapellent immédiatement pour vous proposer la solution de portage salarial la plus adaptée à votre situation personnelle

keyboard_arrow_up